Bienvenue sur le tableau de bord de la Journée d’étude Air-Mobilité en Île de France

Au cours des dix dernières années, la qualité de l’air extérieur a bénéficié d’une dynamique médiatique et politique importante, notablement caractérisée par la condamnation de l’État français par la Cour de justice de l’Union européenne pour « manquement aux obligations issues de la Directive qualité de l’air », par la préoccupation croissante exprimée par les riverains des grands centres urbains et par l’obligation faite aux collectivités territoriales de rédiger des Plans climat-air-énergie (PCAET). Un nombre conséquent d’études a porté sur la construction institutionnelle de la problématique de la qualité de l’air, sur la mutation des formes urbaines et sur l’innovation technologique dans le secteur du transport. Toutefois, de nombreuses questions restent imparfaitement documentées afin de répondre aux nombreux défis que pose la mise en œuvre de politiques de l’air : acceptabilité sociale et financement des mesures, concertation citoyenne, éducation, prise en compte des personnes les plus vulnérables et des inégalités d’exposition, prise en compte voire idéalement réduction des inégalités sociales dans le cadre des politiques d’atténuation des pollutions.

La mutation des pratiques et des services de mobilité a fait l’objet d’une attention particulière. D’une part, le transport est l’une des principales sources de polluants. En Île-de-France, le trafic routier représente aujourd’hui environ 50% des émissions d’oxydes d’azote, 20% des émissions directes de particules fines et 10% des émissions de composés organiques volatils non méthaniques [chiffres d’AIRPARIF, inventaire des émissions de 2017 actualisé en 2020]. D’autre part, l’exposition aux pollutions dépend du temps passé dans les véhicules de transport et dans certains lieux stratégiques de la mobilité urbaine : des gares, des rues très fréquentées par les piétons et les cyclistes, etc.

Notre journée d’étude du 18 mars 2021 offrira un cadre d’analyse multidisciplinaire du couple « exposition aux pollutions de l’air-mobilité » sous trois angles qui restent insuffisamment explorés. D’abord, nous tirerons les enseignements d’un regard historique sur les évolutions de la problématique de l’exposition aux pollutions et de la mobilité (session 1). Ensuite, nous scruterons le couple mobilité-exposition à travers les prismes que tendent aujourd’hui la science citoyenne, les mobilisations citoyennes et l’analyse des inégalités sociales et environnementales (session 2, puis discussion de fin de matinée). Enfin, nous questionnerons la capacité des exercices de prospective d’intégrer les multiples dimensions politiques, économiques et sociales, et de renseigner l’action politique (session 3).

Les réflexions portant sur l’agglomération parisienne seront mises au cœur des échanges. L’Université Paris-Est Créteil (UPEC), qui accueille l’évènement, encourage les recherches et les collaborations sur les transformations sociales et environnementales dans ce territoire. Au cours de la table-ronde finale, un débat s’engagera entre les chercheurs et les acteurs des collectivités. Se nourrissant des interventions précédentes et de la participation du public en ligne (questions formulées dans le chat, sondages réalisés en ligne), ce dialogue apportera un autre éclairage sur les synergies et tensions entre les différentes échelles d’action politique (État, collectivités, citoyens), entre les approches qualitatives et quantitatives, et entre les approches académiques, expertes et de terrain relatives à la qualité de l’air et à la mobilité. Il permettra également de discuter les possibles politiques qu’ouvrent ou ferment les évènements récents : décentralisation des politiques publiques relatives aux pollutions atmosphériques, mouvement des Gilets jaunes, crise sanitaire de la COVID-19, etc.

Merci de vous inscrire ci-dessous afin de confirmer votre présence et recevoir les informations nécessaires à votre participation et à l’accès à la salle de conférence.

Si vous avez déjà visité cette page web, nous vous recommandons vivement de la rafraîchir afin d’obtenir les dernières mises à jour.

Comment cela fonctionne ?

Ce tableau de bord a été construit avec pour objectif de reproduire l’environnement d’une conférence en présentiel. Vous trouverez ci-dessous les espaces habituels d’une conférence : le Bureau d’Accueil et la salle de conférence.
Chaque participant pourra rejoindre la zone qui l’intéresse en cliquant simplement sur le bouton présent sur la salle correspondante.

Il est nécessaire de préserver le plus possible les interactions humaines. Par conséquent, un membre de l’équipe de l’organisation technique sera à votre disposition au Bureau d’Accueil pour répondre à toutes vos questions durant toute la durée de la conférence.
Si vous rencontrez des problèmes techniques lors de votre connexion au Bureau d’Accueil, veuillez utiliser la messagerie instantanée. Le lien vers celui-ci apparaîtra en bas à droite de cette page pendant les journées de conférence.

Ouverture de la salle plénière le Mardi 18 Mars à 9h00 (CET)

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

Les informations pratiques

Vous trouverez ci-dessous les documents utiles concernant le programme et le guide pour les participants

Online conference program

Programme de la conférence

Consultez le programme et identifiez les différentes sessions.

Online conference code of conduct

Code de conduite

Veuillez respecter les autres participants et la confidentialité du travail de vos collègues.

Online conference advices and best practice

Guide pour les participants

Vous trouverez ici le guide et des conseils pratiques pour préparer la conférence.

En utilisant cette plate-forme, vous acceptez les termes du code de conduite de l’événement.

Le comité organisateur n’est pas responsable de la qualité de la connexion Internet des orateurs et des participants.